Voilà l'enchantement

cirque-théâtre, conte, animation, enseignement, organisation de festival

Qui aime bien chatouille bien

Photo de Flavien Louis-ombre

Conte musical, alliant

danse, jonglerie, acrobatie et théâtre d’ombres.

De et par Myrtille Harris et Benoît Vivien

Illustrations de Mélanie Busnel

 Intervenants artistiques : France Gilmont et Gauthier Jansen /Costumes de France Lamboray et Myrtille Harris /Musiques originales de B. Vivien (excepté 1 morceau)

Coproduit par le Centre culturel Bruegel  Partenaires : Le Centre culturel d’Anderlecht, Escale du Nord , Latitude 50° Marchin, La Vache qui Rue, Lieu de fabrique des arts de la rue, France

 

Elle, c’est la fée Skylteplè. Elle aimerait couper le fil du Temps. Histoire de prendre tout le temps pour elle !

Lui, c’est Philibert de La Lune , l’Amuseur du Temps. Il n’aura fallu qu’un moment d’inattention pour qu’il perde le Temps. Ici ?

 Spectacle en salle d’une durée de 40 min

Destinés aux 4 -10 ans et tous ceux qui ont gardé une âme d’enfant .

 La Compagnie,

Cie Voilà l’enchantement vous emmène dans un monde féerique avec ce spectacle plein d’énergie « Qui aime bien chatouille bien ».

 Le spectacle,

Affiche Bruegel

« Qui aime bien chatouille bien » pourrait aussi s’intituler « A la recherche du temps perdu » car c’est le Temps qui rapidement devient le vrai thème du spectacle. Les chatouilles, elles, sont un prétexte pour la jeune demoiselle à s’approcher de plus en plus du jeune homme qu’elle semble bien apprécier. Mais le jeune homme, Philibert de La Lune l’Amuseur du Temps, n’a pas de temps à perdre à jouer, car il doit retrouver le fil du Temps.

 Les comédiens,

Photo de Flavien Louis 7F.Louis

Myrtille Harris et Benoît Vivien, jouent avec aisance de leur corps, passant de l’acrobatie au chant, faisant un détour vers la jonglerie, tout en interprétant des personnages sensibles et attachants.

 La scénographie,

IMG_0503

faite d’illustrations de Mélanie Busnel, de manipulation d’objets et de matière, le tout projeté en ombre chinoise, sur un grand écran de cinéma, ce qui crée un décor en perpétuel mouvement. Les comédiens jouent et évoluent en interaction avec ces ombres.

 Les chatouilles,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA J. Climent

C’est un moyen de communication, tout simplement. Les enfants utilisent le langage du geste pour communiquer des choses dont, certaines fois, ils ne sont pas conscients. Pour dire « je t’aime bien », ils vont se chatouiller, se taquiner, parfois même se battre. Des douceurs à évoquer comme l’amour s’expriment souvent dans la violence. Ne parlons-nous pas de la cruauté des enfants?

Les chatouilles peuvent faire rire, êtres réconfortantes, elles permettent de se découvrir et de découvrir le corps de l’autre, c’est le prélude des jeux de l’amour, mais elles peuvent aussi devenir oppressantes.

Ce spectacle « Qui aime bien chatouille bien » parle de ce geste qui a l’aire de rien et qui veut dire tant de choses, de la difficulté d’exprimer ses sentiments, qui devient parfois un châtiment.

 Le temps.

IMG_0597

Qu’est que le temps ?Lui qui semble si long quand on s’ennuie et qui est si court lorsqu’on prend du bon temps. Est-ce les aiguilles d’une horloge qui décident du temps qui passe ou est-ce le soleil et la lune qui inlassablement passent du jour à la nuit ou alors serait-ce les nuages et le vent qui font le bon et le mauvais temps ? Dans notre cas, celui qui nous intéresse est celui qui passe, d’un âge à l’autre. D’une culture à l’autre et d’une personne à l’autre nous avons une visions du temps bien différente.

 Pour petits et grands

IMG_0633

Ce spectacle est prévu pour les enfants à partir de 4 ans, sensibles à la poésie, l’espièglerie des clowns, l’histoire d’amour, l’animation des ombres chinoise… pour les plus grands enfants jusqu’aux adultes interpellés par le niveau technique d’acrobatie et de la jonglerie, l’histoire du temps, ces parallèles et ces jeux de mots.

« Dans cette histoire, on ne voit pas le temps passer, on retourne en enfance ou on y reste… Voici un spectacle dans l’ère du temps car il ne faut pas rater une si belle occasion pour prendre un peu de bon temps. » Philippe Humbert, La Sanguèze, août 2007

 « Pour ma part, je me suis promis de vivre lentement, religieusement, attentivement, toutes les saisons et les âges de mon existence. Le monde est allé de plus en plus vite. Aujourd’hui les hommes ne sont pas aptes à soutenir ce train d’enfer demeurant au bord de la route et souvent attendent en vain qui les dépannera et leur permettra de recoller au convoi. La raison veut-elle que nous nous inclinions devant un processus que l’on dit irréversible ou bien ne nous invite-elle pas plutôt à nous soustraire à une telle galopade quand rien ne la justifie ? Une telle remarque m’inciterait à emprunter la seconde voie. Les personnes si rapides devraient, en principe, accumuler une petite pelote honorable de temps libre où enfin elles vivraient pour elles-mêmes sans se soucier d’une tâche imposée. »

 Pierre Sansot (extrait du livre : Du bon usage de la lenteur)

 Photos de Flavien Louis:

Photo de Flavien Louis 3 Photo de Flavien Louis 4 Photo de Flavien Louis 5  Photo de flavien Louis 8 Photo de flavien Louis 9 Photo de Flavien Louis 10 Photo de Flavien Louis 11 Photo de Flavien Louis 13 Photo de Flavien Louis 15 Photo de Flavien Louis 16 Photo de Flavien Louis 17  Photo de Flavien Louis- équi

Photos de James Climent:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA  OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA 

Résidence de création à La Sanguèze, été 2007

IMG_0665 IMG_0637 IMG_0636 IMG_0634  IMG_0598  IMG_0495

Publicités

« spectacles au passé


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :